Pratiques

Do In  (école Kazunori Sasaki sensei, Thierry Camagie 2006-2009)

Hatha yoga et prānāyāma (Gabriel Desvignes 2009-2010, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Hatha yoga Iyengar (Uma et Mahesh Wright 2015, Yannick Chambard depuis 2017, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Méditation Vipassana, Ānāpānasati et Metta bhavana (différentes approches : S. N. Goenka et Tara Brach depuis 2013, plusieurs milliers d’heures de pratique)

Méditation de Pleine conscience (telle qu’enseignée par John Kabat-Zinn, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Chant diphonique thérapeutique (Patrick Chêne, ostéopathe humain et vétérinaire, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Trust technique communication et guérison animale (James French, formation en ligne, plusieurs centaines d’heures de pratique avec animaux et humains)

Neuroplasticité – exercices inspirés de Michael Merzenich, Norman Doidge, Annie Hopper, Joe Dispenza… (plusieurs centaines d’heures de pratique)

Alimentation et supplémentation alimentaire – grâce aux conseils gracieux de Sarah Dognin dit Cruissat.

Marine Richard

« Parce que le monde dans lequel nous sommes nés n’est pas adapté aux personnes dites « hypersensibles » et/ou « à haut potentiel ». Parce que nous errons parfois de longues années en souffrant de notre inadéquation et de notre solitude. Parce que nous nous sentons partout et depuis toujours en exil. Parce que la joie d’être sur terre ne va pas de soi pour nous alors que des outils existent. Parce que j’ai découvert très tard qu’en plus de naître, nous pouvons venir à la vie et y être heureux en exprimant pleinement notre sensibilité et notre intelligence… Je voudrais partager les fruits de mon expérience !

Je propose des ateliers et des stages à destination des personnes  « hypersensibles » et/ou « à haut potentiel » (adultes et enfants). Ateliers en intérieur (plusieurs formes de méditation, exercices énergétiques, exercices de plasticité cérébrale) et ateliers au contact de chevaux amis. »

Marine Richard est née en 1975. Dotée d’une intelligence et d’une sensibilité « différentes », elle explore depuis toujours en parallèle les champs artistique et énergétique. Ecrivain, voyageuse et documentariste, elle a développé une réactivité extrême aux produits chimiques et aux ondes électromagnétiques en 2010, ce qui l’a obligée à faire le deuil de tout ce qui constituait sa vie d’alors pour se réfugier seule en montagne durant plusieurs années. Elle a eu la chance d’y rencontrer la famille Chevals qui l’a aiguillée pour explorer et dépasser son état, en puisant dans les outils auxquels elle s’était formée dans sa « vie d’avant » et en mettant au point des exercices pratiques basés sur la circulation de l’énergie dans le corps, la méditation et la reprogrammation neurologique. Aujourd’hui rétablie, elle se rend compte du grand bénéfice qu’elle a retiré de la rencontre de ces chevals et des outils qu’elle pratique, tant sur le plan de la santé que sur le plan mental. Elle souhaite partager son expérience à travers des stages et des ateliers.

EXERCICES INSPIRÉS DE :

Do In  (école Kazunori Sasaki sensei, Thierry Camagie 2006-2009)

Hatha yoga et prānāyāma (Gabriel Desvignes 2009-2010, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Hatha yoga Iyengar (Uma et Mahesh Wright 2015, Yannick Chambard depuis 2017, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Méditation Vipassana, Ānāpānasati et Metta bhavana (différentes approches : S. N. Goenka et Tara Brach depuis 2013, plusieurs milliers d’heures de pratique)

Méditation de Pleine conscience (telle qu’enseignée par John Kabat-Zinn, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Chant diphonique thérapeutique (Patrick Chêne, ostéopathe humain et vétérinaire, plusieurs centaines d’heures de pratique)

Trust technique communication et guérison animale (James French, formation en ligne, plusieurs centaines d’heures de pratique avec animaux et humains)

Neuroplasticité – exercices inspirés de Michael Merzenich, Norman Doidge, Annie Hopper, Joe Dispenza…

Alimentation et supplémentation alimentaire – grâce aux conseils gracieux de Sarah Dognin dit Cruissat.